Bienvenue sur le site de l'E2C Puy-de-Dôme 04 73 14 93 07 contact@e2c-puydedome.fr
Sélectionner une page

Donner plutôt que recevoir

9, Nov 2020 | Actualités, Formation, Visite

GIVE BOX

 

Le 26 octobre dernier, des stagiaires de l’E2C Puy-de-Dôme et le graffeur Motte ont conjugué leurs talents en vue de la décoration artistique de notre “Give Box”. Il s’agit d’une vieille armoire dont nous avons décidé de détourner l’usage en vue de la création d’un nouvel outil pédagogique mis à disposition de toutes celles et ceux qui fréquentent l’association. Le festival Les Trans’urbaines et le Direction gestion des Déchets de Clermont Auvergne Métropole étaient partenaires de l’évènement.

 

 

Lors d’un atelier en plein air animé par le street artist, les stagiaires ont eu l’occasion de s’initier aux techniques de peinture à l’aérosol dans une atmosphère conviviale et ludique : graphismes, lettrages et couleurs se matérialisent, les bombes de peinture passent de mains en mains et les langues se délient. C’est aussi l’occasion pour Motte de faire connaître son œuvre, ses lieux et dates d’exposition ainsi que ses projets en cours ou à venir.

Au-delà de l’expression artistique des participants, l’objectif de la rencontre est l’appropriation par chacune et chacun de cet objet pas comme les autres. De la conception d’un objet d’art, son embellissement esthétique à son utilisation immédiate, les stagiaires font l’expérience de la réalisation de soi dans le processus de création.

 

Inventé à Berlin il y a une dizaine d’années, le concept de boîte à dons, inspiré du mouvement « Freegan » a essaimé au Canada, en Espagne et en Angleterre. En France, le phénomène reste confidentiel, la critique du consumérisme et la culture de la gratuité y étant moins développées et historiquement plus tardives. Depuis la crise financière et son impact social en 2008, des alternatives voient le jour dans les grandes métropoles des deux hémisphères visant d’abord à répondre à l’urgence des situations : chômage, précarité, mal-logement. C’est ainsi que le système D, le troc, la récupération et le recyclage d’objets en tout genre se sont imposés comme des solutions pratiques aux difficultés du quotidien de millions de citoyens paupérisés. Les jardins urbains et partagés, parfois sur les ruines des sites industriels laissés en friche, émergent également à cette époque, en particulier en Grèce et en Italie où la solidarité familiale et sociale prend le relais des Etats exsangues.

 

 

Par-delà les fluctuations de l’économie, cet esprit « Do It Yourself » a demeuré, le besoin de résilience, le désir de partage et la recherche de sens se manifestent. L’accumulation d’argent et de biens marchands ne sont plus considérés comme un horizon indépassable et des voix, de moins en moins minoritaires, plaident en faveur du retour de l’humain et de sa cohésion avec son environnement. La (re)découverte du don, finalité de la « Give Box », n’est pas le rite reconduit de l’échange, caractéristique transactionnelle propre à la société marchande car ce dernier ne présuppose aucune contrepartie, ni monétaire, ni matérielle. Son principe de fonctionnement n’est donc pas non plus le troc mais simplement la curiosité, l’altruisme et la solidarité.

Autant de valeurs qui jalonnent l’action de l’E2C Puy-de-Dôme et que nus espérons faire vivre au travers ce dispositif atypique ! 

 

Galerie

Contactez-nous

Politique de Confidentialité RGPD

Pin It on Pinterest

Share This